3 machines de conditionnement efficaces et comment les choisir

Les machines de conditionnement sont indispensables pour un process de fabrication et d’emballage optimal. Outre le gain de temps, elles vous permettent aussi d’offrir à vos clients des produits de qualité et aux normes. Bien entendu, il est important de bien choisir vos outils de conditionnement. Ils doivent correspondre à vos besoins et à votre budget. Comment choisir parmi les différents types et modèles de machines de conditionnement proposés ?

Ce qu'il faut retenir :

  • Pour choisir une ensacheuse, il est important de prendre en compte le type de produit à conditionner ainsi que la matière de l'emballage utilisé.
  • Le choix d'une étiqueteuse dépend du produit final et du rendu souhaité, avec différents types d'étiqueteuses disponibles tels que la titreuse, l'imprimante d'étiquettes et la pince à étiqueter.
  • Pour choisir une soudeuse à impulsion, il faut considérer la taille de l'appareil par rapport à la largeur de la gaine à sceller, ainsi que la vitesse de scellage et la qualité de la plaque de scellage.

Les caractéristiques des ensacheuses

Pour trouver l’ensacheuse qui correspond au mieux à vos besoins, référez-vous avant tout au type de produit à conditionner. Certaines ensacheuses proposées sur le marché sont dédiées à la mise en sachet de liquides, alors que d’autres sont spécifiques aux textures solides ou en poudres. Il existe également des modèles dédiés aux produits gélatineux et aux produits crémeux.

Comme expliqué sur le site shop.directindustry.com, pensez aussi à tenir compte de la matière de l’emballage utilisé. La performance d’une ensacheuse peut différer selon que vous utilisez un film polyéthylène ou un emballage en PVC. Le choix doit aussi se faire selon :

  • le type de conditionnement adapté au produit,
  • la capacité en termes de temps et de capacité de remplissage,
  • les dimensions du contenant, selon le volume et la taille de l’objet à emballer,
  • la forme du produit de conditionnement,
  • le type de scellage (un, deux, trois ou quatre côtés, manuel ou automatique…), etc.

Si vous avez du mal à vous y retrouver, n’hésitez pas à demander conseil au vendeur pour trouver le matériel le plus adapté. Les magasins spécialisés mettent souvent à disposition des clients des conseillers qui sont experts sur le sujet.

machines conditionnement

Le choix d’une étiqueteuse

Là aussi, le choix dépend de vos besoins. Chaque activité a ses spécificités, une étiqueteuse performante pour une entreprise peut ne pas l’être pour une autre. D’abord, pensez au produit final et au rendu souhaité. Quel type d’étiquette et d’apparence souhaitez-vous pour votre produit ? Voulez-vous des étiquettes imprimées, des rubans personnalisables ou autres ? Il y a des outils spécifiques pour ces différents types d’étiquettes. En général, les fabricants proposent trois principaux types d’étiqueteuses.

La titreuse

Elle est connue pour son format pratique et sa facilité d’utilisation. Les étiquettes sont de petite taille et sont donc adaptées pour les objets comme les supports papier (les classeurs, les intercalaires…), les boites et autres supports de petite ou de moyenne taille. Si vous optez pour un modèle plus évolué, vous pouvez avoir des fonctionnalités très pratiques, comme la personnalisation des polices, la connectivité…

L’imprimante d’étiquettes

Elle est plus avancée en termes de fonctionnalités. Elle convient aux industriels, aux franchiseurs et aux grandes enseignes. L’imprimante d’étiquettes s’utilise généralement comme une imprimante classique. Vous devez la connecter à un ordinateur. Une fois en marche, vous pouvez imprimer des étiquettes entièrement personnalisées, en haute résolution et avec un rendu haut de gamme.

La pince à étiqueter

Il s’agit de l’outil le plus adapté aux utilisations pour les commerces. Elle offre des petites étiquettes en papier, parfaites pour communiquer des informations courtes, comme les références et les dates, etc.

Les critères à observer pour choisir une soudeuse à impulsion

Il s’agit de l’outil utilisé pour fermer hermétiquement les sachets et les sacs plastiques. La soudure est précise et rapide. Elle peut être horizontale ou verticale, portative, à mâchoires ou à pinces.

Quand vous choisissez votre soudeuse à impulsion, considérez la taille de l’appareil, notamment par rapport à la largeur de la gaine à sceller. Celle de la machine doit avoir 1 cm de plus que le sachet ou le sac pour faciliter l’opération.

La vitesse de scellage varie également d’un appareil à un autre. Nous vous conseillons d’opter pour un appareil doté d’une plaque assez grande et épaisse, afin d’assurer une bonne répartition de la température lors du scellage.

Noter cet article
Partagez l'article